Lycée Le Rebours



Lutèce, une ville gallo-romaine

Marine Juton, Agathe Lory


Plan

Introduction

1- Le site

2- Le développement de Lutèce

3- Les fonctions urbaines de Lutèce

4- Les monuments publics et leurs fonctions

Conclusion

Lexique

Bibliographie


Introduction


Vers 200 av JC des pêcheurs gaulois de la peuplade des Parisii installent leur hutte sur la plus vaste des îles de la Seine : c'est la naissance de Lutèce, mot celtique signifiant habitation au milieux des eaux. La bourgade conquise par les légions romaines en 52 av JC devient une petite ville gallo-romaine qui s'adonne à la batellerie. En 360 Julien l'Apostat y est proclamé empereur par ses troupes. Vers cette époque Lutèce prend le nom de ses habitants et devient Paris.

Chronologie :

IIIème siècle av JC : installation des Parisii

52 av JC : bataille de Lutèce, défaite de Camulogène devant Labienus, lieutenant de César.

Ier-IId siècle ap. JC : Lutèce est construite sur le modèle romain.

Fin IIIème siècle : pillage et incendie de Lutèce

Ivème siècle : Lutèce est fortifiée.


1- Le site


La cité des Parisii offre plusieurs avantages, le premier étant la Seine, voie de communication. L'emplacement de Lutèce permet aux autorités romaines d'avoir une vision d'ensemble sur le pays.

Mais les habitants étaient génés par de fréquentes inondations. Les zones marécageuses rendaient les constructions difficiles.


2- Le développement de Lutèce


A partir du Ier siècle de notre ère, Lutèce se développe. Elle est née d'un conflit entre une culture locale solidement implantée et la civilisation romaine en expansion. Les deux rives de la Seine sont alors inégalement occupées. La butte Sainte Geneviève constitue le poumon principal de la ville. L'organisation de la ville dépend du tracé des voies. La végétation reste importante. Des édifices publics importants apparaissent.

Le rôle de la Seine s'accroit. L'importance des nautes est incontestable. Ils emploient des bateliers, des esclaves nombreux.

Le Iième siècle est l'apogée de Lutèce. La ville devient un vrai modèle de cité gallo-romaine. Les invasions germaniques du IIIème siècle éprouvent la ville. Elle se replie derrière son rempart. C'est l'abandon de la rive gauche au profit d'une nouvelle n écropole en rapport avec les origines chrétiennes de Paris.


3- Les fonctions urbaines


Rome y est représentée par des statues, des monuments publics, des sanctuaires dédiés à l'empereur. Le pouvoir romain intervient rarement au sein de la ville. A Lutèce s'exercent la justice, l'ordre public et la fiscalité. C'est au coeur de la ville que sont connues les décisions impériales. On y diffuse le mode de vie gréco-romain : spectacles, habitat de qualité, loisirs, usage des thermes (au nord, à l'est et au sud de la cité).

Lutèce devient donc une bonne expression de la romanisation ainsi qu'une ville importante dotée d'un grand port.


4- Les monuments publics et leurs fonctions


Plan du forum
Plan du forum de Lutèce d'après de Pachtere, Histoire de Paris, 1912. Un temple était installé au milieu d'une place bordée de boutiques. A l'est, en bordure du cardo , la basilique.


Le forum est un monument public. Il est au centre de la vie administrative et religieuse. On y traite des grandes affaires. Celui de Lutèce fut édifié dès le Ier siècle sur le flnc ouest de la montagne Sainte Geneviève.

Non loin du forum se trouvent des thermes. Ils représentent un des facteurs majeurs de la romanisation et font partie du programme d'urbanisation de la cité. Leur emplacement est choisi en tenant compte du trajet de l'eau en provenance du sud de la ville, tandis qu'un système d'égout complète le dispositif. Ils osnt construits au cours du Ier et du IIème siècles.

L'amphithéatre (" les arènes ") est le lieu de grands spectacles. Il est à la limite orientale de l'agglomération dans une situation particulière. Les spectacles, accessibles à tous, n'étaient pas réservés aux seuls habitants de Lutèce. Ce monument , d'un type assez répandu dans la seule Gaule, est appelé parfois " théâtre-amphithéatre " car il tient à la fois du cirque, par son arène, et du théâtre, par sa scène.
Plan des arenes Plan de l'amphithéatre, d'après J. Formigé, 1918. En bas la scène.


















Conclusion


Lutèce est construite sur le même modèle que toutes les autres villes gallo-romaines : rues droites, monuments romains tels les thermes, le théâtre, l'amphithéatre, les arènes... Lutèce se développe rapidement grâce à la Seine et aux forêts avoisinnantes qui fournissent du bois pour les constructions. Elle deviendra, sous le nom de Paris, une des 22 plus importantes villes du monde au Xxème siècle.


Lexique :

Nécropole : vaste cimetière

Bâtelier : celui qui conduit un bâteau

Nautes : matelots, navigateurs.


Bibliographie :

Lutèce, Paris de César à Clovis, Musée Carnavalet

Guide vert Michelin : Paris

P. Velay, De Lutèce à Paris, CNRS.


Plan de Lutece Plan de Lutèce d'après de Pachtere, complété :
1 : palais
2 : temple et pilier des Nautes
3 : forum
4 : thermes de l'est (Palais de Cluny)
5 : thermes du sud
6 : cimetière du faubourg saint-Jacques









Découvrez les travaux sur Lutèce réalisés en 1997-1998